Québec Pêche

  Bienvenue sur QuebecPeche.com - Le Média #1 sur la Pêche Sportive au Québec... En ligne depuis 2001!
Vous êtes ici : Accueil Chroniques Techniques de pêche à la mouche
Section consacrée à tout ce qui entoure la pratique de la pêche à la mouche. Vous y trouverez de l'information relative à l'équipement approprié, aux différentes techniques de pêche et à l'art du lancer!

Truite de mer en Gaspésie. Comment s’y retrouver?

Truite-Mer-AlbertCette truite de mer est en réalité un omble de fontaine (salvelinus fontinalis) anadrome. Les mouchetées québécoises sont très répandues dans les lacs sauvages ou ensemencés, dans les grandes rivières nordiques, dans les ruisseaux de montagne, dans les petites rivières forestières et de campagne, dans les rivières urbaines aménagées et dans les rivières coulant en mer à partir des bassins hydrographiques suivants :

Lire la suite : Truite de mer en Gaspésie. Comment s’y retrouver?

Collier de moucheur : Bricolage en photomontage

01_Loup_gris_collierVoici un petit bricolage pour cet hiver : un collier du moucheur. Les anglophones nomment ce collier : « fly fishing lanyard ». Sur le marché, vous pouvez en trouver à des coûts variant entre 30$ et 45 $ de tous les modèles et pour tous les goûts. Vous pouvez aussi vous en fabriquer un à votre goût et avoir ce que vous désirez sous la main (peut-être devrait-on dire : sous le menton) et ce, à un prix très économique.

Lire la suite : Collier de moucheur : Bricolage en photomontage

Pêche à la nymphe (Équipement)

01-peche-nympheLa pêche à la mouche est un hobby qui se taille une place de plus en plus importante au sein de la vie des québécois. Sans devenir une activité « in » comme la planche à neige par exemple, la pêche à la mouche progresse significativement d'année en année si on se fie aux ventes des boutiques spécialisées de nos régions. Malgré cela, la pêche à la nymphe en rivière reste encore méconnue de beaucoup d'entre nous même si les mouches subaquatiques représentent près de 80% de la nutrition des truites en rivières.

Je tenterai donc de simplifier, pour vous, ce qu'est la pêche à la nymphe en la présentant en trois volets distinctifs: l'équipement nécessaire à sa pratique, l'entomologie de base pour obtenir des résultats concrets et pour terminer, les techniques de base à maîtriser. Je m'attarderai à la technique avec indicateur de touche (flotteur) et plomb car celle-ci est facilement accessible à peu de frais pour la plupart des pêcheurs à la mouche.

Lire la suite : Pêche à la nymphe (Équipement)

Pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche. (4 de 4)

matapedia-pierre2006-2Aspects pratiques de la pêche à la sèche
La pêche au saumon de l’Atlantique comporte trois éléments majeurs :
  • l’occasion de pêcher sur du saumon.
  • l’habileté à exécuter tous les éléments d’une excellente présentation.
  • avoir beaucoup de patience.

Le défi principal de tout pêcheur de saumon à la mouche sèche est de maîtriser l’habileté à lancer avec contrôle, avec distance, avec précision et délicatesse lors de la présentation.

Lire la suite : Pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche. (4 de 4)

Pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche (3 de 4)

matapedia-pierre2006Croyances populaires 
Comme mentionné dans le premier volet : « Les pêcheurs dictent les lois et le saumon ne les respecte pas ». Au contraire des croyances populaires, la pêche en sèche peut être efficace sous différents types d’eau. Peu importe que l’eau soit lente ou rapide. C’est au pêcheur d’adapter son approche, sa technique, l’exécution de la présentation, le contrôle de la dérive et les faux lancers préparant la présentation suivante.
Vous pouvez adhérer à ces croyances ou ne pas y croire. Souvent elles s’avèrent exactes, mais l’inverse donne souvent d’excellents résultats. En voici quelques-unes :

Lire la suite : Pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche (3 de 4)

Pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche (2 de 4) 

Mentorat2008-034Votre équipement
Si vous êtes un pêcheur d’expérience, le choix de vos outils de travail n’est pas un problème. Par contre, si pêcher le saumon à la mouche sèche est nouveau pour vous, le choix de votre équipement est très important.

Canne
La longueur de la canne pourrait être de 9 à 10 pieds pour une soie # 8 ou 9, si vous êtes de forte constitution, ou légèrement moins longue pour une soie # 7 ou 8 si vous désirez une canne plus légère. Pour la pêche à gué, il est préférable d’utiliser une canne plus longue que pour la pêche à bord d’un canot.
À l’achat d’une nouvelle canne, il est aussi bon de considérer l’action de la canne. Cette action des nouvelles cannes est plus rapide que l’action des modèles des années antérieures, ce qui est avantageux. Elle devra être fabriquée à partir d’un brin de graphite de bonne qualité. Si possible, essayez-en plusieurs avant d’arrêter votre choix. Le prix de la canne peut aussi vous aider à choisir!

Lire la suite : Pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche (2 de 4) 

Pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche (1 de 4)

albert-riv-marsNous aimerions remercier monsieur Claude Bernard, figure bien connue chez les saumoniers et les amateurs de pêche à la mouche du Québec, de nous avoir autorisé à publier ce texte, écrit en 2004, mais qui est encore une excellente source d’enseignement. 

Il arrive dans la vie d’un moucheur qu’il devienne un amateur de pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche. Une levée à la sèche est tellement palpitante, tout se déroulant devant soi!   Par : Claude Bernard

Lire la suite : Pêche au saumon Atlantique à la mouche sèche (1 de 4)

La mouchetée du Québec (Pêche en lac)

moucheteePour le pêcheur en eau calme, un lac est un système complexe de :

  • courants
  • vagues
  • sites de faible à grande profondeur
  • couches variables de température
  • couches variables en contenu d'oxygène
  • répartition d'herbages aquatiques (présence de différents invertébrés)
  • répartition de structures

sites bien définis utilisés par les poissons 

Lire la suite : La mouchetée du Québec (Pêche en lac)

La pêche à la truite dans son habitat

AlbertFosseRocheL'aspect d'un plan d'eau peut varier énormément même sur une courte distance.

Les insectes y sont répartis selon leurs besoins. Alors que certains insectes s'adaptent à de multiples habitats, d'autres ont des besoins très spécifiques. Mais la grande majorité de ces invertébrés sont très sélectifs dans le choix de leurs sites de croissance en fonction

  • de la vitesse du courant,
  • de la profondeur de l'eau,
  • de la nourriture disponible, des propriétés physico‑chimiques de l'eau
  • de la nature du substrat. 

Lire la suite : La pêche à la truite dans son habitat

Pêche à la mouche en rivière : achigan à petite bouche à la nymphe (2ième et dernière partie)

00-achiganmouche2

Son habitat en rivière
L’achigan à petite bouche est sans doute l’espèce sportive faisant preuve de la plus grande adaptabilité dans nos eaux. De façon générale, en rivière, il préfère les courants modérés ou lents sur des fonds rocailleux. Idéalement, il affectionne une  température de 20 à 22 degrés centigrade et une eau passablement claire.  Mais il n’est pas rare de le voir fréquenter des fonds à substrat plus sablonneux, notamment pendant la période de fraie. Toutefois, il est admis qu’il n’aime pas la végétation dense comme son cousin à grande bouche. 

 

Lire la suite : Pêche à la mouche en rivière : achigan à petite bouche à la nymphe (2ième et dernière partie)

La grise à la mouche

00Ah la truite grise ou Salvelinus Namaycush! Les légendes qui entourent ce poisson sont nombreuses et toutes de grandes proportions. Le Touladi est mon poisson préféré, soit pour son défi de l’attraper, son goût sublime ou bien le fait que lorsqu’une Grise de taille respectable est capturée à la mouche, ceci équivaut à attraper un sous-marin avec une canne à crapets! Toutes les grises sont capturables avec des mouches, qu’elles soient petites ou grandes, elles aiment tous mordre à la ligne! Voila un mythe démystifié! La grande majorité des pêcheurs Québécois que j’ai eu la chance de rencontrer lors des Salons ou dans les forums comme QP croient simplement que la pêche à la mouche n’est pas une technique pour pêcher la truite grise. A maintes reprises j’ai enseigné ma méthode et mes techniques auprès de ceux-ci et la majorité d’entre eux se sont converties à ma méthode.

 

Lire la suite : La grise à la mouche

À propos

TOUTES QUESTIONS et SUPPORT
Voir nos forums de discussion

Connexion/inscription

Vous êtes maintenant connecté en utilisant vos informations Facebook